Quelques repères, considérations et idées recues sur l'eau et les nappes souterraines

Le lac ou la rivière souterraine, un mythe

La rivière souterraine ou le lac souterrain, concepts qui habitent l’imaginaire collectif, sont exceptionnellement rares dans la nature. Les rivières ou les lacs souterrains se rencontrent dans certains massifs calcaires (dits karstiques) avec la création de cavités parfois visitables. Comme c'est le seul endroit où l'eau souterraine soit visible, ce sont ces images que nous avons tous en tête.

En fait, dans plus de 95% des cas, l’eau souterraine imprègne toutes les cavités d’une roche et forme une nappe. Les cavités dans lesquelles circule l’eau sont minuscules, parfois microscopiques.

 schema-circulation2

 

L’âge des roches et l’âge de l’eau

Les roches qui composent notre sous-sol peuvent être très âgées, jusqu’à plusieurs centaines de millions d’années.
L’eau qui circule dans ces roches se renouvelle même si elle est parfois très âgée à l’échelle humaine. Au droit de Bordeaux, les roches de l’Eocène sont âgées de 33 à 65 millions d’années. L’eau de la nappe Eocène, qui circule dans ces roches, n’a elle que 20 000 ans.

Cet âge correspond au temps nécessaire pour que de l’eau de pluie tombée du temps des hommes préhistoriques s’infiltre jusqu’à la verticale de Bordeaux. Cet âge très important pourrait laisser penser que cette eau est fossile mais il n’en est rien car elle se renouvelle en permanence bien que très lentement.

 

L’eau et l’électricité

A l’inverse de l’électricité, l’eau ne coûte pas cher à produire, même l’eau potable. En revanche, elle est très chère à transporter, ce qui explique que l’on privilégie l’exploitation de ressources proches des zones de consommation.